Accueil     Jules César - La guerre civile
Jules César - La guerre civile

Jules César - La guerre civile


Didier Hallépée

Dans « la guerre des Gaules » et « la guerre civile », Jules César raconte les faits saillants de ses campagnes. Le VIIIème livre de la guerre des Gaules fut écrit par un de ses fidèles, Aulus Hirtius, pour faire le lien entre ces deux œuvres.

Ces ouvrages sont constitués des notes rédigées au fur et à mesure de la guerre. Les notes initiales sont les rapports destinés au Sénat qui surveille les activités des proconsuls. Mais ces rapports étaient aussi destinés à être lus au peuple de Rome dans le but de cultiver la popularité de César.

Plus qu’une relation d’événements au jour le jour, il s’agit là d’un genre littéraire nouveau : le communiqué de guerre, instrument par lequel le général informe et rassure le pays (c’est-à-dire les dirigeants et le peuple) en amplifiant l’impact des victoires et en minimisant les revers. Il faudra attendre Napoléon Bonaparte pour retrouver un maestro du communiqué de guerre.

Ayant conquis gloire et fortune en Gaule, Jules César est prêt à regagner Rome pour y briguer un nouveau mandat de consul (les 10 années qui doivent séparer deux mandant se sont enfin écoulées).

Mais Rome est en effervescence et les deux rivaux César et Pompée sont également puissants et à la tête de nombreuses légions.

La voie légale est difficile et menace de se terminer en impasse. César décide de franchir le Rubicon à la tête de ses légions pour conquérir Rome. C’est le début de la guerre civile qui va l’opposer à Pompée jusqu’à la victoire de Pharsale en 48 avant JC.
Didier HALLÉPÉE, érudit passionné de stratégie et d’histoire a sélectionné ces textes pour vous.


euro 22.00

Code article: 9782354511098

Jules César - La guerre civile


  • Info produit

Dans « la guerre des Gaules » et « la guerre civile », Jules César raconte les faits saillants de ses campagnes. Le VIIIème livre de la guerre des Gaules fut écrit par un de ses fidèles, Aulus Hirtius, pour faire le lien entre ces deux œuvres.

Ces ouvrages sont constitués des notes rédigées au fur et à mesure de la guerre. Les notes initiales sont les rapports destinés au Sénat qui surveille les activités des proconsuls. Mais ces rapports étaient aussi destinés à être lus au peuple de Rome dans le but de cultiver la popularité de César.

Plus qu’une relation d’événements au jour le jour, il s’agit là d’un genre littéraire nouveau : le communiqué de guerre, instrument par lequel le général informe et rassure le pays (c’est-à-dire les dirigeants et le peuple) en amplifiant l’impact des victoires et en minimisant les revers. Il faudra attendre Napoléon Bonaparte pour retrouver un maestro du communiqué de guerre.

Ayant conquis gloire et fortune en Gaule, Jules César est prêt à regagner Rome pour y briguer un nouveau mandat de consul (les 10 années qui doivent séparer deux mandant se sont enfin écoulées).

Mais Rome est en effervescence et les deux rivaux César et Pompée sont également puissants et à la tête de nombreuses légions.

La voie légale est difficile et menace de se terminer en impasse. César décide de franchir le Rubicon à la tête de ses légions pour conquérir Rome. C’est le début de la guerre civile qui va l’opposer à Pompée jusqu’à la victoire de Pharsale en 48 avant JC.
Didier HALLÉPÉE, érudit passionné de stratégie et d’histoire a sélectionné ces textes pour vous.