Accueil     Jules César - La guerre des gaules
Jules César - La guerre des gaules

Jules César - La guerre des gaules


Didier Hallépée

Dans « la guerre des Gaules » et « la guerre civile », Jules César raconte les faits saillants de ses campagnes. Le VIIIème livre de la guerre des Gaules fut écrit par un de ses fidèles, Aulus Hirtius, pour faire le lien entre ces deux œuvres.

Ces ouvrages sont constitués des notes rédigées au fur et à mesure de la guerre. Les notes initiales sont les rapports destinés au Sénat qui surveille les activités des proconsuls. Mais ces rapports étaient aussi destinés à être lus au peuple de Rome dans le but de cultiver la popularité de César.

Plus qu’une relation d’événements au jour le jour, il s’agit là d’un genre littéraire nouveau : le communiqué de guerre, instrument par lequel le général informe et rassure le pays (c’est-à-dire les dirigeants et le peuple) en amplifiant l’impact des victoires et en minimisant les revers. Il faudra attendre Napoléon Bonaparte pour retrouver un maestro du communiqué de guerre.


A la fin de son mandat de consul, Jules César se fait nommer proconsul de Gaule. Tandis qu’il gagne son poste, César est cité en justice pour des irrégularités commises durant son mandat. Mai, en application de la loi Memmia, Jules César ne peut être poursuivi tans qu’il est éloigné de Rome pour le service de la République. C’est ainsi que César restera en Gaule durant toutes les années de la guerre des Gaules.

Les liens politiques de Rome avec certaines tribus gauloises donnent à César les prétextes nécessaires pour agir. La guerre des Gaules servira ainsi la grandeur de Rome et la fortune de César. Elle sera le marchepied de son ascension vers le pouvoir suprême.


Didier HALLÉPÉE, érudit passionné de stratégie et d’histoire a sélectionné ces textes pour vous.


euro 10.00

Code article: 9782354511050

Jules César - La guerre des gaules


  • Info produit

Dans « la guerre des Gaules » et « la guerre civile », Jules César raconte les faits saillants de ses campagnes. Le VIIIème livre de la guerre des Gaules fut écrit par un de ses fidèles, Aulus Hirtius, pour faire le lien entre ces deux œuvres.

Ces ouvrages sont constitués des notes rédigées au fur et à mesure de la guerre. Les notes initiales sont les rapports destinés au Sénat qui surveille les activités des proconsuls. Mais ces rapports étaient aussi destinés à être lus au peuple de Rome dans le but de cultiver la popularité de César.

Plus qu’une relation d’événements au jour le jour, il s’agit là d’un genre littéraire nouveau : le communiqué de guerre, instrument par lequel le général informe et rassure le pays (c’est-à-dire les dirigeants et le peuple) en amplifiant l’impact des victoires et en minimisant les revers. Il faudra attendre Napoléon Bonaparte pour retrouver un maestro du communiqué de guerre.


A la fin de son mandat de consul, Jules César se fait nommer proconsul de Gaule. Tandis qu’il gagne son poste, César est cité en justice pour des irrégularités commises durant son mandat. Mai, en application de la loi Memmia, Jules César ne peut être poursuivi tans qu’il est éloigné de Rome pour le service de la République. C’est ainsi que César restera en Gaule durant toutes les années de la guerre des Gaules.

Les liens politiques de Rome avec certaines tribus gauloises donnent à César les prétextes nécessaires pour agir. La guerre des Gaules servira ainsi la grandeur de Rome et la fortune de César. Elle sera le marchepied de son ascension vers le pouvoir suprême.


Didier HALLÉPÉE, érudit passionné de stratégie et d’histoire a sélectionné ces textes pour vous.