Accueil     Théâtre de l'humain
Théâtre de l'humain

Théâtre de l'humain


Jean Tronson

La fêlure
La mec
Le vieux chêne

Ce théâtre, auquel nous convie l’auteur, est celui de la vie, de la vie quotidienne, contemporaine, même si l’on se croit parfois au Moyen Âge ou, à l’inverse, dans un avenir improbable et lointain.
Un théâtre qui, comme un cri dans une société décadente et sans horizon, en appelle à la promotion et à la réhabilitation de l’Homme et aussi, de la fraternité.
Un théâtre qui nous conduit au tréfonds de cette matière, aujourd’hui rare et précieuse, dans ce monde où le matérialisme triomphant écrase, comme un caillou dans sa chaussure, l’humain.
Un théâtre qui, avec ces trois pièces, jette sa bouteille dans une mer sans fond où nous surnageons tous.
Entre utopie et pragmatisme, entre humour et dérision, entre fiction et réalité, un théâtre qui se lit… comme un livre.



euro 20.00

Code article: 9782354510954

Théâtre de l'humain


  • Info produit

La fêlure
La mec
Le vieux chêne

Ce théâtre, auquel nous convie l’auteur, est celui de la vie, de la vie quotidienne, contemporaine, même si l’on se croit parfois au Moyen Âge ou, à l’inverse, dans un avenir improbable et lointain.
Un théâtre qui, comme un cri dans une société décadente et sans horizon, en appelle à la promotion et à la réhabilitation de l’Homme et aussi, de la fraternité.
Un théâtre qui nous conduit au tréfonds de cette matière, aujourd’hui rare et précieuse, dans ce monde où le matérialisme triomphant écrase, comme un caillou dans sa chaussure, l’humain.
Un théâtre qui, avec ces trois pièces, jette sa bouteille dans une mer sans fond où nous surnageons tous.
Entre utopie et pragmatisme, entre humour et dérision, entre fiction et réalité, un théâtre qui se lit… comme un livre.

Jean Tronson, de par son expérience professionnelle et associative, baigne dans le bouillon de cultures différentes, parfois opposées, qui nourrit et sollicite à la fois, son aversion pour l’injustice, la mauvaise foi et sa volonté d’être, contre tous les obscurantismes, l’avocat de la lumière.
Politique, culture, médias, management, pub, prison, sans papiers, écorchés, réfugiés… autant d’expressions de l’arbitraire, du conditionnement et de la manipulation qui, dans l’éventail le plus large de la condition sociale, jalonnent son parcours depuis de nombreuses années.
Pas étonnant si cet adepte de la course à pied, Castelthéodoricien d’adoption depuis trois décennies, militant de la Ligue des Droits de l’Homme, auteur de chansons libertaires et humanistes, déclare sans rire mais aussi, sans pleurer : l’Homme ne me déçoit jamais… je n’attends rien de lui.